J'ai eu des hauts et des bas et je suis sortie de là
Je ne me rappelle plus bien pourquoi, j'ai même été sous l'eau.

Après c'était plus beau, une pureté et moins d'égo.
Moi, me voilà armée de la connaissance ; les mots et les verbes pour bienveillance.

Mais j'avais à apprendre, à apprendre encore, seule je me suis oubliée à m'y méprendre.
Une partie de moi garde cette sagesse, une autre s'en est emparée…

Blessée, blasée, je suis devenue comme possédée !
La paresse a déplacé la sagesse ; l'égocentrisme a créé l'individualisme.

Mes amis, ils reviendront c'est une promesse.

En attendant, je fais face à mon amateurisme, mon athéisme, mon arrivisme.
Je trépasse ? Non, le temps passe.

J'ai de plus en plus la tête dans les nuages, dans les étoiles.
J'ai pris de l'âge et tisse ma nouvelle toile.

Je me rends compte qu'on est plusieurs et tous ensemble on est acteurs !
Explorateurs, voyageurs, penseurs, les mystères reviennent.

Sortons de quarantaine ! Aimants, bienfaisants et passionnel, nous créons de nouvelles ondes.
Nous réveillons notre spirituel pour nous fondre dans ce Nouveau Monde.


Je suis, nous sommes, l'humanité.

 


Pour finaliser ce texte et continuer notre chemin, je propose ce titre de Dday One "Aquarius"

 

Et n'hésitez pas à parcourir son univers abstract hip-hop

Dday One - Terminal 86

 

Dday One - It's Just A Playground